nominal


nominal

nominal, ale, aux [ nɔminal, o ] adj. et n. m.
• 1503; lat. nominalis, de nomen « nom »
ILing.
1Qui se rapporte au nom (III), a valeur de nom, équivaut à un nom. Emploi nominal d'un mot. Formes nominales de la conjugaison (infinitifs, participes). Proposition, phrase nominale, sans verbe ou avec le verbe être. Syntagme nominal.
2 N. m. Un nominal : un pronom. Nominaux démonstratifs (ça), personnels (moi, toi, soi, lui, il), possessifs (le mien, le tien), indéfinis (aucun, même, tous, tout).
II(1732 prière nominale) Relatif au nom de personnes ou d'objets individuels. Appel nominal, qui se fait en appelant les noms. Liste nominale. 2. nominatif. III(1778)
1Didact. Relatif aux mots, aux noms (II) et non aux choses elles-mêmes. Définition nominale.
2Qui existe seulement de nom, et pas en réalité. Autorité nominale que confère un titre honorifique.
3Écon. Valeur nominale : valeur officielle ou apparente d'une grandeur qui ne correspond pas nécessairement à la valeur réelle ou marchande de cette grandeur. Valeur nominale d'une monnaie, d'une devise. Taux d'intérêt nominal. extrinsèque. Prix nominal, en monnaie constante. Valeur nominale d'une action : valeur arithmétique établie par division du montant total de l'émission par le nombre de titres émis.
4Techn. Se dit d'une performance annoncée par le constructeur d'un appareil. Une puissance nominale de dix watts.
⊗ CONTR. Collectif. 1. Effectif, réel. Verbal.

nominal, nominale, nominaux adjectif (latin nominalis, de nomen, -inis, nom) Relatif au nom désignant quelque chose ou quelqu'un : Ce n'est qu'une erreur nominale. Qui n'existe que de nom et non en fait : N'être qu'un chef nominal. Se dit d'une caractéristique, d'une performance d'un appareil, d'une machine, annoncée par le constructeur ou prévue par le cahier des charges : Altitude nominale d'un satellite. Qui est relatif au nom, équivaut à un nom, a valeur de nom. ● nominal, nominale, nominaux (difficultés) adjectif (latin nominalis, de nomen, -inis, nom) Orthographe Avec un seul m, contrairement à nommer. ● nominal, nominale, nominaux (expressions) adjectif (latin nominalis, de nomen, -inis, nom) Appel nominal, appel de chaque membre d'un groupe par son nom. Forme nominale du verbe, nom donné à l'infinitif et au participe qui jouent respectivement le rôle de nom et d'adjectif verbal. Phrase nominale, phrase dont le prédicat n'est pas un verbe (Admirable ce tableau !). Régime nominal, synonyme vieilli de caractéristiques assignées. Syntagme nominal ou SN, syntagme constitué d'un nom éventuellement précédé d'un déterminant ou suivi d'une expansion. Valeur nominale, valeur inscrite sur une monnaie, un effet de commerce ou une valeur mobilière (action ou obligation) qui correspond à la valeur théorique d'émission et de remboursement ; valeur inscrite sur un titre (action ou obligation) et qui est différente du cours en Bourse. ● nominal, nominale, nominaux (synonymes) adjectif (latin nominalis, de nomen, -inis, nom) Régime nominal
Synonymes :
- caractéristiques assignées

nominal, ale, aux
adj.
rI./r (Par oppos. à réel, à effectif.)
d1./d Qui n'existe que de nom. Le pouvoir que lui confère ce poste est purement nominal.
d2./d ECON Valeur nominale: valeur théorique qui est inscrite sur un billet de banque, un effet de commerce, une obligation.
d3./d TECH La puissance, la vitesse nominale d'une machine, celle annoncée par le fabricant.
rII./r Qui a rapport au nom, qui dénomme (des choses ou des personnes). Erreur nominale: erreur sur le nom. Appel nominal, qui se fait en appelant les noms.
rIII/r GRAM Qui a rapport au nom; qui équivaut à un nom. Formes nominales et formes verbales. Emploi nominal d'un adjectif.

⇒NOMINAL, -ALE, -AUX, adj.
I. —[Correspond à nom I]
A. —1. Qui concerne un (les) nom(s). Erreur nominale. (Dict. XIXe et XXe s.). Il n'y a (...) qu'une ressemblance nominale entre l'empirisme et la méthode expérimentale (HAMELIN, Élém. princ. représ., 1907, p.9).
Définition nominale (log.). ,,Définition qui porte sur les mots, la signification des termes, et qui énonce une équivalence entre des termes`` (THINÈS-LEMP. 1975). Les définitions nominales permettent seulement de désigner un objet par ses caractères, de distinguer un objet des autres. Elles sont traditionnellement opposées aux définitions réelles, qui portent sur la nature, sur la réalité objectives des choses elles-mêmes (THINÈS-LEMP. 1975):
1. ... des races susceptibles de s'unir pour la génération et de donner des produits eux-mêmes féconds appartiennent à une seule et même espèce (...). Si (...) nous voulons prendre l'énoncé qui précède pour une définition nominale de l'espèce, il n'y a rien à dire, mais il reste à démontrer qu'une espèce, en ce sens, a dû nécessairement provenir d'un seul premier couple; et alors cela est contesté.
RENOUVIER, Essais crit. gén., 3e essai, 1864, p.196.
Aphasie nominale (pathol.). ,,Inaptitude à nommer des objets familiers`` (Encyclop. Sc. Techn. t.7 1972, p.266).
Échelle nominale (psychol.). Synon. de catégorisation (d'apr. PIÉRON 1973).
2. PHILOS. (nominalisme). Qui est de la nature du nom. Locke déclare expressément que ce qu'on appelle général et universel est un ouvrage de l'entendement, et que l'essence réelle n'est pas autre chose que l'essence nominale (COUSIN, Hist. philos. XVIIIe s., t.2, 1829, p.305).
Emploi subst. masc. plur. Synon. vieilli de nominalistes. Fatigué des disputes des nominaux et des réalistes (...) [Louis XI] fit enchaîner et enclouer dans les bibliothèques les gros ouvrages des premiers, à fin qu'on ne les pût lire (CHATEAUBR., Ét. hist., 1831, p.222). V. abstrait ex. 12, conceptualisme A ex. de Ozanam.
B.En partic. Qui concerne un nom en tant que représentant la personne (ou la chose) désignée.
1. Appel nominal. V. appel A 3.
2. Synon. de nominatif2 (v. ce mot A).
a) Qui porte le nom de quelqu'un; qui est destiné à, qui est la propriété de la personne nommée. Kean: Vous avez reçu l'ordre de m'arrêter, mais non pas d'arrêter les personnes qui se trouveraient chez moi, n'est-ce pas? Le constable: L'ordre est nominal et pour vous seul (DUMAS père, Kean, 1836, V, 8, p.207). Des invitations toutes nominales furent envoyées pour l'unique représentation (PÉLADAN, Vice supr., 1884, p.160). Tu me dois toujours mille quatre cent quatre-vingt francs et des centimes, ta part du second emprunt, fait il y a huit ans sur mon titre nominal (DUHAMEL, Désert Bièvres, 1937, p.80).
b) Qui comporte des noms; qui désigne par son nom chacun des membres d'un groupe, des éléments d'un ensemble. La dernière cloison qui limite cette enfilade de salles est couverte de la liste nominale des électeurs de l'Oise (GOZLAN, Notaire, 1836, p.141). Les unités (...) devront fournir pour ce soir au Q. G. de Sa Majesté un état nominal des barons possédant le brevet de héraldiste (MAUROIS, Silences Bramble, 1918, p.252).
C.P. ext.
1. (Qui n'existe que) de nom. Anton. réel. Acquéreur, chef nominal; patronage, pouvoir nominal; présidence nominale; existence nominale. Le stage des magistrats de l'ordre judiciaire consiste seulement dans l'exercice nominal ou réel de la profession d'avocat (VIVIEN, Ét. admin., 1859, p.193). Sans être pieuse, elle n'avait jamais renoncé au catholicisme tout au moins nominal, et nous la conduisîmes d'abord à l'église de sa paroisse. (...) ce fut moi qui insistai pour qu'une messe fût dite sur sa dépouille (GREEN, Autre sommeil, 1931, p.167):
2. Toussaint, qui (...) s'appliquait à restaurer la production en soumettant les noirs au travail forcé, ne rompit pas avec le Directoire; la métropole, néanmoins, ne conservait plus qu'une autorité nominale.
LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p.512.
2. Spécialement
a) ÉCON. Qui est exprimé dans une unité monétaire courante, qui ne tient pas compte des variations de la valeur réelle. Barême, budget, capital, gain, revenu nominal; ressources nominales; accroissement nominal; hausse, diminution nominale; monnaie, somme, unité nominale. Les variations du prix nominal des choses donnent assez fidèlement la mesure des variations de leur prix en argent (SAY, Écon. pol., 1832, p.341). Le salaire nominal est égal au salaire réel divisé par l'indice du coût de la vie (PHÉL. 1975):
3. La puissance publique s'acquitte de ses obligations nominales envers ses prêteurs, mais la dépréciation de la monnaie prive ceux-ci d'une bonne partie du contenu réel de leurs créances.
Univ. écon. et soc., 1960, p.50-3.
Valeur nominale (d'une monnaie, d'un effet de commerce, d'une valeur mobilière). Valeur inscrite (sur la monnaie, l'effet de commerce, la valeur mobilière) correspondant à la valeur théorique d'émission et de remboursement et qui peut être différente de sa valeur actualisée. Synon. valeur faciale. Quant aux monnaies divisionnaires, dont la valeur nominale est supérieure à la valeur intrinsèque par suite de l'abaissement du titre, la fabrication en est réservée à l'état (SHAW, Hist. monnaie, 1896, p.153).
Emploi subst. masc. Synon. de valeur nominale. C'est sur le nominal de l'obligation que l'on calcule les intérêts annuels (ou coupon) qui rémunèrent son porteur (Gestion fin. 1979).
Taux nominal. ,,Taux convenu entre le prêteur et l'emprunteur, et qui, appliqué à la valeur nominale de l'emprunt, détermine l'intérêt que l'emprunteur devra payer au prêteur. Synon. taux (d'intérêt) facial, taux apparent`` (Gestion fin. 1979). Anton. taux actuariel.
b) INDUSTR., TECHNOL. [En parlant d'une grandeur] Qui figure dans la spécification d'une machine ou d'un appareil (d'apr. SIZ. 1968). Régime nominal; puissance, tension, vitesse nominale. Le paquebot Mongolia, de la Compagnie péninsulaire et orientale, steamer en fer à hélice et à spardeck, jaugeant deux mille huit cents tonnes et possédant une force nominale de cinq cents chevaux (VERNE, Tour monde, 1873, p.23). Trois réacteurs dont la production nominale en marche continue est d'environ un tiers de kilogramme de plutonium par jour (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p.117).
Diamètre nominal (d'une tuyauterie, d'un appareil de robinetterie). Diamètre intérieur indiqué par les normes. Anton. diamètre effectif (d'apr. COLAS-CAB. 1968).
II.LING. Qui concerne le nom (v. ce mot III); qui appartient au nom, à la catégorie du nom; qui a valeur de nom. Anton. verbal. Pluriel nominal; désinence, flexion nominale. Le complément (...) nominal (...) est celui qui se rattache à un terme nominal; le livre de Pierre, indigne de vivre (MAROUZEAU, Traité de styl. appliqué au lat., 1935, p.51). Les lexèmes nominaux sont groupés en classes, dont la motivation sémantique est plus ou moins nette selon les langues (Langage, 1968, p.307):
4. La forme substantive ou nominale renferme toujours l'idée d'existence; car, dire qu'une idée a tel nom, est nommée de telle manière, c'est dire implicitement qu'elle est, qu'elle existe.
DESTUTT DE TR., Idéol. 2, 1803, p.67.
Phrase nominale
,,Phrase assertive dont le prédicat ne comporte ni verbe, ni copule`` (Ling. 1972). La phrase nominale se rencontre non seulement en indo-européen, en sémitique, en finno-ougrien, en bantou, mais encore dans les langues les plus diverses: sumérien, égyptien, caucasien, altaïque, dravidien, indonésien, sibérien, amérindien, etc. (BENVENISTE, Problèmes de ling. gén., Paris, Gallimard, 1966, p.151).
,,Phrase impérative, interrogative, emphatique sans verbe`` (Ling. 1972). ,,La phrase française Admirable, ce tableau! est une phrase emphatique nominale`` (Ling. 1972).
Syntagme nominal. Syntagme constitué d'un nom éventuellement précédé d'un déterminant, article, démonstratif, etc. et parfois accompagné d'un certain nombre d'expansions (d'apr. Ling. 1972 et Lar. encyclop. Suppl. 1975). Le nom est la «tête» du syntagme nominal (Ling. 1972):
5. ... la langue scientifique et technique moderne recourt de moins en moins à une réduction logique des léxèmes à l'extrême, mais procède le plus souvent par fabrication de syntagmes nominaux de type périphrastique, et de noms formés d'abréviations (Laser, Unesco).
COYAUD, Introd. ét. lang. docum., 1966, p.89.
Formes nominales du verbe. Infinitif et participe qui jouent respectivement le rôle de nom et d'adjectif verbal et qui, pourvus de suffixes nominaux, sont impropres à exprimer la notion de personne (d'apr. MAR. Lex. 1951 et Ling. 1972).
Expression nominale ou nominal, subst. masc. Mot ou périphrase susceptible de fonctionner comme un nom sans en prendre les caractérisations ou les déterminations. La personne qui parle est la 1re personne. Elle se désigne par le mot moi (...), au pluriel nous. Cette sacoche est à moi. Moi, nous sont des nominaux (BRUNOT Pensée 1953).
En partic., GRAMM. GÉNÉRATIVE, emploi subst. masc. Nom ou expression issu(e) d'une nominalisation (dér. 2 s.v. nominaliser) (d'apr. Ling. 1972).
Prononc. et Orth.:[], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. I. Adj. A. 1. a) 1520 «qui se rapporte au mot, non à la chose désignée, dont l'existence se réduit à une désignation verbale» (JEAN FALCON, Guidon en fr., F f. 12 ds SIGURS, p.360: connaissance reale et non nominale de la maladie); b) 1770 valeur nominale (RAYNAL, d'apr. Lar. Lang. fr.); 1823 (BOISTE); 2. 1770 «qui concerne le nom» erreur nominale (BUFFON, Hist. nat., Quadrup., t.6, 394 ds IGLF); 1789 appel nominal (d'apr. FREY, p.58). B. 1521 gramm. signification nominalle ou verballe (FABRI, Rhét., II, 22, Héron ds DELB. Notes mss); d'où 1966 phrase nominale (BENVENISTE, loc. cit.); d'où 1972 subst. gramm. générative (Ling.). II. Subst. plur. ca 1500 (Pronostication d'Habenragel, chap.12 ds Anc. poésies fr., éd. A. de Montaiglon, t.6, p.35). Empr. au lat. d'époque imp. nominalis «qui concerne le nom», dér. de nomen, v. nom; avait pris un sens spéc. dans la lang. de la scolast. qui est passé dans le mot fr. Fréq abs. littér.:119. Bbg. BENVENISTE (E.). Fondements synt. de la comp. nominale. B. Soc. Ling. 1967, t.62, n°1, pp.15-31. — MAHMOUDIAN (M.). Les Modalités nominales en fr. Paris, 1971, 280 p. — OUELLET (J.). Contribution syntagmatique des unités nominales. Lang. Ling. 1978-1979, n° 4/5, pp.115-140. — QUEM. DDL t.15.

nominal, ale, aux [nɔminal, o] adj. et n. m.
ÉTYM. 1503; lat. nominalis, dér. de nomen « nom ».
———
I Relatif au nom de personnes ou d'objets individuels ( Nom, I.).(1789). || Appel nominal, qui se fait en appelant les noms. || Liste nominale. Nominatif.(1732). || Prières nominales, faites pour une personne que l'on nomme, au prône.
1 L'appel nominal réussissant si mal, un membre fit observer qu'il n'avait pas été exigé par l'Assemblée, qu'il n'était pas sans péril, qu'on devait se contenter de demander collectivement le serment.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., IV, VII.
———
II (1758).
1 Didact. Relatif aux mots, aux noms (II.) et non aux choses elles-mêmes. || Définition nominale; erreur nominale.
2 Comme l'on a pris cette connaissance nominale pour la vraie science, on ne s'est occupé qu'à augmenter, à multiplier le nombre des noms, au lieu de limiter celui des choses (…) en créant de nouveaux noms, on a cru donner des choses nouvelles (…)
Buffon, Hist. nat. des animaux, Les animaux carnassiers.
2 Qui existe seulement de nom, et pas en réalité. || Autorité nominale que confère un titre honorifique.
3 (1770). Écon. || Valeur nominale : valeur théorique, qui correspond à une définition donnée a priori, mais non pas toujours à la réalité économique actuelle. || Valeur nominale d'une monnaie, d'une action. Extrinsèque. || Revenus nominaux (→ Gonflement, cit. 4). || Salaire nominal et salaire réel.
3 Chaque famille ruinée par la révolution, ruinée par le partage égal des biens (…) toutes ces familles avaient une certaine valeur intrinsèque, qui, mise en superficie, ne leur laisse qu'une valeur nominale.
Balzac, la Duchesse de Langeais, Pl., t. V, p. 149.
4 Techn. Se dit d'une caractéristique, d'une performance déterminée théoriquement et annoncée par le constructeur d'un appareil. || Régime nominal : puissance nominale d'un moteur.
3.1 Le mercredi 9 octobre, on attendait pour onze heures du matin, à Suez, le paquebot Mongolia (…), jaugeant deux mille huit cents tonnes et possédant une force nominale de cinq cents chevaux.
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, p. 35.
5 Philos. Nominaliste. || Les livres nominaux (Condillac, in Littré).N. (1500). || Les nominaux et les réaux (réalistes).
———
III Gramm.
1 Qui se rapporte au nom (III.), a valeur de nom, équivaut à un nom. || Emploi adjectif (cit.) et emploi nominal d'un mot.(Au sens III, 2 de nom). || Formes nominales de la conjugaison (infinitifs, participes). || Adverbe à valeur nominale. || Proposition, phrase nominale, « sans verbe réel » (Marouzeau), soit qu'elle ne comporte pas de verbe (Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà), soit qu'elle « exprime l'attribution d'une certaine qualité à un certain objet : toutes les langues s'accordent pour distinguer la phrase nominale et la phrase verbale : le déjeuner est prêt, l'entrée est à droite… » (Vendryes).Syntagme nominal, constitué d'un nom précédé ou non d'un déterminant, éventuellement suivi d'une expansion.
4 La phrase nominale comprend deux termes, le sujet et l'attribut, lesquels appartiennent tous deux à la catégorie du nom (…) D'après le témoignage de la plupart des langues (…) le verbe être (…) n'a pris place qu'assez tard comme « copule » dans la phrase nominale.
J. Vendryes, le Langage, p. 144.
2 N. m. a Un nominal, se dit du pronom, surtout lorsqu'il est employé absolument et ne représente aucun « nom » (Tout est dit…). || Nominaux démonstratifs (ça), personnels (moi, toi, soi, lui, il [cit. 20]), possessifs (le mien, le tien), indéfinis (aucun, même [cit. 18], tous, tout)…
5 À côté des noms véritables, il y a des termes qui ont été généralement classés soit parmi les noms, soit parmi les pronoms (…) il est (…) nécessaire de les réunir, et il m'a paru que le nom d'expressions nominales ou de nominaux leur convenait assez bien, car ils se rapprochent des noms sans se confondre avec eux; ils sont abstraits, n'éveillent point d'image et ne peuvent pas recevoir toutes les caractérisations ou les déterminations que reçoit le nom.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, p. 63.
b Forme issue d'une nominalisation, en grammaire générative.
CONTR. Collectif, global. — Effectif, réel. — Verbal.
DÉR. Nominalement, nominaliser, nominalisme, nominaliste.
COMP. Uninominal.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • nominal — nom·i·nal / nä mən əl/ adj 1: existing or being something in name or form but usu. not in reality defenses...raised by the corporation as nominal defendant in a derivative suit R. C. Clark 2: being so small or trivial as to be a mere token… …   Law dictionary

  • nominal — NOMINÁL, Ă, nominali, e, adj. 1. Care conţine nume, care indica un nume, de nume; după nume; pe nume. ♢ Valoare nominală = valoare indicată pe o acţiune, pe o hârtie monedă (care uneori nu corespunde cu valoarea reală; valoare oficială. Putere… …   Dicționar Român

  • nominal — (Del lat. nominālis). 1. adj. Perteneciente o relativo al nombre. 2. Que tiene nombre de algo y le falta la realidad de ello en todo o en parte. Sueldo, empleo nominal. 3. Com. Dicho de una inscripción o de un título: nominativo. 4. Ling. Dicho… …   Diccionario de la lengua española

  • Nominal — Nom i*nal, a. [L. nominalis, fr. nomen, nominis, name. See {Name}.] 1. Of or pertaining to a name or names; having to do with the literal meaning of a word; verbal; as, a nominal definition. Bp. Pearson. [1913 Webster] 2. Existing in name only;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • nominal — nominal, ale (no mi nal, na l ) adj. 1°   Qui est relatif au nom. •   Il arrive si souvent, et surtout en histoire naturelle, qu une erreur nominale entraîne une erreur réelle...., BUFF. Ois. t. III, p. 352.    Terme de logique. Définition… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • nominal — adj. 2 g. 1. Relativo ao nome. 2. Formado só de nomes. 3. Que só existe em nome. ≠ REAL 4. Em que se menciona o nome do indivíduo (ex.: cheque nominal, votação nominal). 5.  [Economia] Que corresponde a um valor definido e não tem em conta, por… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • nominal — adjetivo 1. Que sólo existe de nombre, y no es efectivo o real: cargo nominal. 2. Área: gramática [Oración, sintagma] que desempeña la misma función que un nombre. 3. [ …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Nominal — bezeichnet: namentlich, zum Nennwert das Münznominal den Nominal (Glocke), Schlagton für die Tonhöhe einer Kirchenglocke Das Adjektiv nominal bezeichnet in der Wirtschaftswissenschaft eine nicht inflationsbereinigte Größe, Gegenteil: reale Größe… …   Deutsch Wikipedia

  • nominal — [näm′ə nəl] adj. [ME nominalle < L nominalis, of a name < nomen, NAME] 1. of, consisting of, having the nature of, or giving a name or names 2. of or having to do with a noun or nouns 3. in name only, not in fact [the nominal leader] 4.… …   English World dictionary

  • Nominal — Nom i*nal, n. 1. A nominalist. [Obs.] Camden. [1913 Webster] 2. (Gram.) A verb formed from a noun. [1913 Webster] 3. A name; an appellation. [1913 Webster] A is the nominal of the sixth note in the natural diatonic scale. Moore (Encyc. of Music.… …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.